photo

UNE MÈRE, ÂGÉE DE 28 ANS, À QUI IL NE RESTE QUE QUELQUES SEMAINES À VIVRE, APPREND QU'ELLE EST TROP MALADE POUR S'ENVOLER VERS LE MEXIQUE POUR UN TRAITEMENT ALTERNATIF

19 jul 2021 à 11h01      
Lauren Olive, mère célibataire de deux jeunes enfants, espérait visiter une clinique d'oncologie à Tijuana, au Mexique, qui propose des thérapies innovantes suite à un diagnostic de cancer du sein triple négatif métastatique de stade trois en novembre 2019.

image

Lorsqu'elle a découvert une masse de la grosseur de la taille d'un pois sur son sein en début d'année 2019, on lui a diagnostiqué à tort une amygdalite, dont elle souffrait constamment. Elle éprouvait de la grande fatigue et pensait que c'était dû à ses jeunes enfants et au stress d'un récent divorce. Elle a également commencé à souffrir du vitiligo, une maladie auto-immune qui provoque des taches sur la peau, et la véritable raison de la masse n'a pas été décelée à ce moment.

Malheureusement, plusieurs mois ont passé avant qu'on lui annonce que la masse cancéreuse avait atteint 4 cm, était de grade 3 et qu'elle n'avait plus que 12 mois à vivre.

Le mois dernier, Lauren a reçu la nouvelle accablante que le cancer incurable s'était rapidement propagé à ses os et qu'il ne lui restait que deux mois à vivre. Le cancer est également présent sur le foie, le bassin et la moelle épinière de Lauren.

Refusant d'abandonner, la famille et les amis ont collecté sans relâche des fonds afin de réunir autour de 90 000 $ pour financer une thérapie alternative à l'étranger mais suite à l'atteinte de leur objectif, Lauren a reçu une mauvaise nouvelle : son médecin traitant lui a déconseillé de prendre l'avion.

Elle a déclaré : « Je ferai tout pour participer à un autre essai, je dois être là pour mes enfants. On m'a maintenant dit que je ne pouvais pas prendre l'avion en raison du risque de caillots sanguins. Je suis absolument dévastée après l'incroyable soutien que j'ai reçu et les dons d'inconnus, d'avoir l'argent et de savoir qu'il existe un traitement pour moi mais que je ne peux pas y accéder, je ne peux tout simplement pas l'accepter. »

Lauren cherche maintenant des traitements alternatifs plus près de chez elle dans une ultime tentative de prolonger ses jours et voir grandir ses deux enfants, Penny, sept ans, et Arthur, quatre ans.

image

Source: Daily Mail
PRÉSENTEMENT EN FEU
image
OLIVIER PRIMEAU NOUS DÉVOILE SON SET-UP EXTÉRIEUR ET C'EST COMPLÈTEMENT MALADE
LINFORMATEUR
photo
LA CHINE CONNAÎT L'ÉPIDÉMIE DE COVID-19 LA PLUS IMPORTANTE DEPUIS WUHAN, APRÈS L'APPARITION DU VARIANT DELTA
LINFORMATEUR
photo
BILAN DU VENDREDI 30 JUILLET
LINFORMATEUR
image
L'EMPLOYÉ D'UN IGA DISJONCTE ET S'EN PREND À UN CONDUCTEUR
LINFORMATEUR
photo
SCARLETT JOHANSSON, ALIAS BLACK WIDOW, VEUT POURSUIVRE DISNEY
LINFORMATEUR
photo
SON MARI HOSPITALISÉ POUR LA COVID-19, UNE ANTI-VACCIN DEMANDE À TOUS DE SE FAIRE VACCINER
LINFORMATEUR
image
Quel sport pratiquait Patrick Roy?
  FOOTBALL
  GOLF
  HOCKEY
  SOCCER
bet99