photo

Y A-T-IL EU EUTHANASIE À L'HÔPITAL DE LA CITÉ-DE-LA-SANTÉ DE LAVAL?

30 jul 2021 à 17h04      JEAN-SIMON LUSSIER
Une enquête est en cours pour un possible cas d'euthanasie qui serait survenu en octobre 2019 à Laval. Une anesthésiste avait d'ailleurs dû démissionner suite à cet événement.

C'est dans la soirée du 31 octobre 2019 qu'un homme âgé de 84 ans se présente à l'urgence en raison de douleurs abdominales. Le chirurgien rencontre alors l'homme et les deux conviennent de ne pas essayer de réanimation en cas de complications sérieuses.

Au cours de l'intervention, les dommages présents sur l'estomac étaient trop graves. Une consultation est donc faite avec la nièce de ce monsieur et l'intervention est donc arrêtée. L'état du patient était maintenant trop critique et il fallait donc prodiguer des soins de fin de vie. Mais c'est à ce moment que les choses se sont envenimées.

Deux infirmières qui étaient sur place ont donc voulu monter le patient dans une chambre afin de lui donner les soins palliatifs qu'il méritait. Or, l'anesthésiste sur place voulait plutôt l'envoyer directement à la morgue. Après obstination, elle lui a donné un sédatif et l'octogénaire est décédé quelques instants plus tard.

Après plainte de la part des infirmières, le conseil de l'hôpital a d'ailleurs reconnu que la mort du patient avait été causée par euthanasie. L'anesthésiste a donc démissionné de l'hôpital.

Une enquête du service de police de Laval est d'ailleurs en cours depuis peu dans ces événements, mais la principale intéressée refuse de collaborer avec les autorités. Bien qu'elle soit dans son droit, les dires de toutes les autres personnes présentes durant l'opération semble la pointer du doigt.

Source : La Presse
PRÉSENTEMENT EN FEU
photo
MARIPIER MORIN REMERCIE SES ABONNÉS DANS UNE VIDÉO
LINFORMATEUR
photo
FRANÇOIS LEGAULT FÉLICITE JUSTIN TRUDEAU POUR SA VICTOIRE
LINFORMATEUR
image
LE COMPLOTISTE FRANÇOIS AMALEGA ET SON GROUPE SE MANIFESTENT ENCORE DEVANT UNE ÉCOLE, CETTE FOIS-CI DES PARENTS ÉTAIENT PRÊTS
LINFORMATEUR
photo
UN EMPLOYÉ EST ASSASSINÉ APRÈS AVOIR REFUSÉ DE VENDRE DE LA BIÈRE À UN CLIENT SANS MASQUE
LINFORMATEUR
photo
BILAN DU MARDI 21 SEPTEMBRE
LINFORMATEUR
photo
LA NOUVELLE ÉMISSION « CHANTEURS MASQUÉS » NE FAIT PAS DU TOUT L'UNANIMITÉ
LINFORMATEUR
image
De quel domaine le neurologue est-il le spécialiste?
  LE CANCER
  LE CERVEAU
  LE SANG
  LES HORMONES